samedi, mars 03, 2012

Les gaz de schiste: on ne va pas y couper

Le Monde," journal de référence" a publié le 29 Février dernier un éditorial sans équivoque qui, bavardage électoral aidant est passé inaperçu.

"Pourra-t-on longtemps se plaindre de la flambée des prix de l'énergie et refuser l'exploitation des gaz de schiste au nom des menaces qu'ils font peser sur l'environnement (fracturation hydraulique, pollution des nappes phréatiques...) ? Le pire n'est jamais certain. L'Etat a les moyens, techniques et juridiques, d'en encadrer strictement la production. Si cette nouvelle source d'énergie ne peut pas remplacer totalement le pétrole, qui restera la base des carburants automobiles, elle permettrait d'alléger la facture des 11 millions de Français utilisant le gaz.

Les gaz de schiste dessinent un scénario économique moins sombre que certaines prédictions écologistes"



On parle dans ce cas de risque de pollution de l'eau, mais le risque d'appauvrissement de la biodiversité est toujours plus ou moins passé sous silence.

Et il semble que les associations locales sont en train de régler des comptes

Résultat: ahurissant silence médiatique sauf pour ce qui se passe en Pologne. Pendant ce temps là, même sans ministre, en France, on signe, on autorise, on permet. Nous allons nous réveiller avec des camions et des installations dans le paysage.

1 Comments:

Blogger jean-luc saint-marc said...

"on ne va pas y couper" ...

pourtant avec toute cette eau ?!

mardi, mars 06, 2012 5:10:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home