samedi, juillet 17, 2010

En progression, le houblon




Il est photographié ici à Cahors, à l'entrée du Pont de Cabessut côté Quai de Lagrive, où manifestement cette année on le laisse tranquille, avec les autres plantes sauvages de la rive du Lot. C'est décoratif, cela ne géne pas le passage des piétons et cela ne coûte pas un centime d'euro au contribuable cadurcien.

Que souhaiter de plus en cette année 2010 dite de la biodiversité ?

Et pour paraphraser un peu l'inoubliable Théodore Monod, "les plantes ont parfois besoin qu'on leur foute un peu la paix".....


2 Comments:

Blogger cão said...

:-)

lundi, juillet 26, 2010 7:29:00 PM  
Blogger Jean Pierre J. said...

Un peu de lecture pour te remercier

mercredi, juillet 28, 2010 10:32:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home