samedi, mai 12, 2012

Le sanglier et le papi

C'est dans la Dépêche d'aujourd'hui.

Et cela me laisse toujours un peu rêveur. Il ne me viendrait pas à l'idée de recueillir un petit sanglier: les sangliers commencent à occuper un peu trop l'actualité au point d'être classés parmi les nuisibles et de faire l'objet des préoccupations du ministre et des préfets.

Mais il ne me viendrait pas à l'idée non plus de prendre un fusil et de me balader dans le brouillard et le froid pour chercher à les tuer.

Comme disait Théodore Monod, un de mes grands hommes.....mais je m'aperçois que je radote un peu

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home