lundi, août 23, 2010

Courrier du coeur


Une simple carte de Bretagne


envoyée par la famille (des bisous botaniques) et reçue il y a quelques jours,

et en quelques clics, on apprend plein de détails sur son ordi.

On apprend qui était Georges Delaselle, cet assureur parisien qui s'en va jardiner dans l'île de Batz en 1918, après la guerre, car probablement il préfére le jardinage aux assurances et il a une forte envie de créer son petit paradis exotique avant de mourir.

J'imagine sans peine son désespoir en 1937, lorsqu'il doit le vendre après tant de travail.

Il ne verra pas la succession des reconquêtes, la première, celle de la nature, par l'envahissement progressif des plantes sauvages, puis une métamorphose amorcée par une association de jardiniers ....

Des associatifs, tiens......(les associations de passionnés, çà a parfois du bon tout de même).

A leur suite, une organisation nationale, le Conservatoire du littoral, qui a édicté des régles; il en faut parfois un peu, de temps en temps.

La société française, c'est aussi cela; des individus qui se regroupent et qui essaient de faire jouer les structures qui existent.

Parcours un peu balisé, certes, mais à condition de garder raison, çà peut réussir aussi...

3 Comments:

Blogger ij said...

j'aime bien les lunettes aussi

mercredi, août 25, 2010 8:11:00 PM  
Blogger Elisabeth.b said...

Merci à vous de nous conter cette histoire.

jeudi, août 26, 2010 10:22:00 AM  
Anonymous BaTT said...

La visite de ce splendide jardin vaut le détour pour les amateurs de jardins exotiques en transit par Roscoff. Content que la carte trouve un écho numérique !

vendredi, août 27, 2010 6:15:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home