mercredi, mars 16, 2011

Géologie ordinaire

En provenance du correspondant du Monde au Japon, je lis les indications suivantes:


selon l'Université de Kyoto, la presqu'ile d'Ojika, dans la préfecture de Myiagi, s'est déplacée de 5,2 mètres vers l'Est, au moment du seisme du Vendredi 11 Mars. Elle s'est enfoncée de 1, 8 mètres.

Actuellement nos décideurs français ont ils bien saisi que notre planète est toujours en plein remaniement et qu'il est peut être temps de se poser la question de centrales nucléaires installées en vitesse aux endroits où il y avait de l'eau disponible; exemple: la vallée du Rhône en bordure des Alpes. En circulant sur l'autoroute, au niveau de Donzère, en particulier, j'avais toujours en tête des schémas et des coupes géologiques enseignées en classe.


Et on peut toujours, grâce aux profs de base, en quatriéme, revenir au Japon sur le site de SVT

2 Comments:

Anonymous Francis said...

Juste pour compléter :

http://www.alterinfo.net/Nucleaire-une-partie-de-l-Europe-sur-un-volcan_a56323.html

http://observ.nucleaire.free.fr/accueil.htm

mercredi, mars 16, 2011 10:03:00 PM  
Blogger Jean Pierre J. said...

Merci, Francis pour ces liens, qui m'ont permis de faire d'abord un petit voyage d'information sur la centrale de Golfech, pas très éloignée de la Bouriane et son tremblement de terre ancien du 18°siècle; de lien en lien,j'ai remarqué aussi qu'EDF avait supprimé son forum des métiers du nucléaire sur la centrale du Tricastin; il devait se dérouler dans les jours qui viennent..

jeudi, mars 17, 2011 6:39:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home