vendredi, mai 27, 2011

Pas de pluie

Et le Laurier-tin, Viburnum tinus souffre en ces temps de chaleur précoce.

A l'ombre, les feuilles persistantes tiennent le coup.






Mais l'exposition au soleil entraine le jaunissement d'une grande partie du feuillage: la plante réduit ainsi sa transpiration.


Tous les arbustes ne sont pas condamnés à souffrir: à deux pas du Laurier-tin jardiné, la Ronce, plante sauvage pionnière, affiche une santé insolente..

Et pourtant, l'eau du ciel qui manque depuis longtemps a entrainé une baisse importante des nappes du Bassin de la Garonne.
Voir en particulier le lien BRGM indiqué ici sur Plantes des jardins et des chemins. Devant cette situation, les agriculteurs sont justement inquiets.

3 Comments:

Anonymous Francis said...

Ici les foins sont déja terminés et les rendements ne sont que de moitié. Quand à la moisson, il n'y aura plus rien dans les champs d'ici fin juin ...

samedi, mai 28, 2011 10:02:00 PM  
Anonymous Donna said...

ça me fait peur, que vais-je donc trouver de mon jardin le week-end de l'Ascension ?

dimanche, mai 29, 2011 12:46:00 PM  
Blogger Jean Pierre J. said...

@ Francis: situation identique; la luzerne devant chez moi a été récoltée: la moitié de l'année dernière seulement; le maïs lève irrégulièrement.

@ Donna: les plantes de jardin sec résistent bien tout de même. Chez moi, c'est un terrain sableux, donc les conditions sont bien dures pour les arbres.

dimanche, mai 29, 2011 9:34:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home