mercredi, juin 08, 2011

Domestiquer des arbres sauvages

Des arbres un peu particuliers, souvent des chênes, se remarquent çà et là sur le causse calcaire quercynois.




On a en a fait des clôtures rustiques doublant les murettes de pierre pour bien délimiter les espaces naturels livrés à l'appétit des moutons .





Entre les troncs et les branches verticales de ces arbres formés, on peut coincer horizontalement des genévriers coupés ou des grosses branches d'églantier, qu'on peut renouveler.


Solution économique pour les paysans quercynois d'antan.


Les photos ont été prises non loin du hameau de Siran au dessus de la cascade d'Autoire

1 Comments:

Blogger cão said...

Eh ! Eh !
S'il y avait des têtes, il y avait également des bras !
;-]

mercredi, juin 08, 2011 4:49:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home