dimanche, septembre 10, 2006

Chine botanique

8éme salon du livre ancien aujourd'hui à Cahors

25 libraires d’ancien; l’atmosphère habituelle de ce genre de manifestation où les gens se déplacent souvent dans un but bien précis.

But que je dévoile à la dame qui enquête sur la localisation des acheteurs et leur motivation: je recherche des écrits en relation avec la Botanique. En rapport avec mes finances aussi.

Je néglige une première édition de 1798 d'une traduction du Systeme Sexuel de Linné: 650 euros, c’est cher donner pour un livre qui est, ou sera, bientôt numérisé. Et comme c’est surtout le texte qui m’intéresse.

Des livres de Botanique centenaires, beaux objets, mais textes creux.

Des boites de livres de Plantes Médicinales: c’est la mode. Mességué je connais, j’ai assisté à une de ses conférences étant gamin.

Je fouille dans les boites de publications régionales, des tirés à part, des oeuvres d’érudits locaux. Le plaisir quoi...Comparable à celui qui préside à la recherche d’une plante rare, ou d’une nouvelle espèce d’insecte, lisez donc à ce sujet Chasses subtiles d’Ernst Junger.

Et je trouve, dans le désordre:

la première publication de Marcel Bournerias sur le Lot en 1947

un tiré à part d’une partie du catalogue de Puel ( 1851),

et enfin une étude du Génie Rural de Cahors sans date ( mais c’est autour de 1963):

Les Causses du Lot.

On y parle du débroussaillement ; c’est l’envol glorieux de la prairie temporaire....

Pisani est Ministre de l'Agriculture à l'époque.

C’est fait à la ronéo, les photos sont moches, le texte est documenté, précis, mais pesant.

Tant pis. Je craque pour la carte des Causses qui l'illustre .





Belles lettres, graphisme des années 60, Cahors non souligné.

C'est encore la France rurale traditionnelle.


Mais c'est écrit sur la première page



"L'Agriculture Française sculpte son nouveau visage "
E.Pisani


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home