mercredi, octobre 25, 2006

Les Orchidées sont populaires.



Rencontre hier,sur le terrain avec deux représentants du Réseau de Transport d'Electricité Sud Ouest qui termine la rénovation de la ligne haute tension venant du Nord pour alimenter Cahors et sa région en énergie.

Ils s'occupent de la partie Concertation,Communication, Environnement.

Le problème: un pylone a été malencontreusement installé dans une zone humide intéressante où Coeloglossum viride avait été reconnue l'année dernière.

Une rareté pour le Lot.

Avec la disparition progressive des zones humides, l'Orchis grenouille est devenue rare dans les zones de basse altitude, alors qu'il se maintient dans les zones d'altitude, comme nous pouvons le lire dans la page 94 qui lui est consacrée dans le livre collectif de Frank Jouandoudet A la découverte des Orchidées sauvages d'Aquitaine aux éditions Biotope.

La plante n'a pas été revue cette année.





Autre probléme: une piste pour la circulation des engins a été créée: on a disposé une couche de calcaire (20 à 30cm de granulats). Ce qui asséche et modifie totalement le sol, initialement constitué sur les altérites sableuses qui dominent dans ce coin de Bouriane.

Nos interlocuteurs prennent vite conscience du dégât écologique occasionné. Le dialogue peut donc se dérouler normalement et la conclusion s'impose vite: il faut essayer de remettre le lieu en état; en premier lieu évacuer soigneusement le calcaire, qui par bonheur a été disposé sur une nappe plastique résistante qui empêche les éléments de s'enfoncer dans le sol et de créer ainsi des ornières sous le poids des engins.

Ensuite aux botanistes de Lot Nature d'exercer une veille sur le lieu, en espérant une hypothétique reconstitution . C'est le rôle normal d'une association de naturalistes agréée pour la protection de l’environnement. Dans le Lot, la présence des orchidées , notamment sur les Causses ,sur le territoire du P.N.R. est un fait bien connu, diffusé par les journaux locaux. Des sorties sont souvent organisées sur le théme. On écrit à tort que toutes les orchidées sont des plantes protégées...Bref les Orchidées ont bien leur place dans la société lotoise, et nous n’avons pas mis trop de temps à convaincre nos interlocuteurs. La découverte du milieu où la Molinie est très présente et une cartographie départementale de l’espèce ont suffi.

Qu’en aurait-t’il été si nous avions plaidé la cause d’une obscure graminée ou d’une espèce minuscule , même protégée ?

2 Comments:

Anonymous Vero Masotti said...

J'ai eu l'occasion de travailler avec EDF (ou RTE) dans le sud est, ou un heliportage a eu lieu pour ne pas endommager une station de Lavatère maritime... Ailleurs, des pelouses de l'Alysso-sedion albi (habitat prioritaire) avaient été protégées des roues des engins de chantier par une "couverture" de feutre. Il semble donc qu'il n'y ait pas que les orchidées qui soient importantes aux yeux de ce maître d'oeuvre!

mercredi, janvier 31, 2007 10:29:00 AM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

Merci pour ce témoignage que je vais répercuter au sein de l'association et vers nos interlocuteurs RTE- EDF

mercredi, janvier 31, 2007 10:56:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home