mardi, octobre 03, 2006

Rumex acetosella, la petite Oseille.



Très peu visible cet été, depuis les pluies récentes, elle se montre plus en développant de nouvelles feuilles, très nombreuses, en rosettes, masquant ainsi le sol sablonneux des endroits incultes de mon jardin. Plante banale, répandue dans toute la France, sa floraison surtout printanière colore de taches rouges la prairie voisine, sur ces sols maigres, secs et acides de Bouriane. C'est un marqueur efficace dans le paysage, des sols dépourvus de calcaires.

Si on la déterre en ce moment, on s'aperçoit que la petite Oseille poursuit en sourdine sa multiplication végétative : un pied arraché montre bien un lacis de racines horizontales charnues sur lesquelles s'attachent d'autres rosettes. Sur ces racines traçantes, à partir de bourgeons, se développent des pousses blanches qui seront à l'origine de nouvelles rosettes. C'est un procédé plus rapide que la simple germination printanière et qui permet à la plante de coloniser rapidement de vastes surfaces.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home