samedi, décembre 16, 2006

Reitération habituelle.

Une série de vieux peupliers le long du Lot, en face de Cahors.
Les arbres sont penchés vers l'axe de la rivière.


Sur le quatriéme tronc à partir de la gauche, en haut, 3 rejets à direction verticale bien visibles.

Les rejets de ce type, ce sont en réalité trois jeunes arbres qui poussent sur un vieil arbre.
Ce sont trois réitérats "restaurant la verticalité perdue " et formant trois unités architecturales; trois petits peupliers poussent ainsi sur un gros.

Cela semble banal, et personne n'y fait plus attention. Et pourtant....

Dans son ouvrage "Eloge de la plante", Francis Hallé évoque ainsi la découverte de la réitération par le botaniste forestier Hollandais Roeloof A.A. Oldeman en 1972 le long d'une rivière de la Guyane française.

Et Hallé d'ajouter "Oldeman a montré par la suite que la plupart des arbres avaient la possibilité d'accumuler des unités architecturales qui se poussent les unes les autres en formant une colonie."

Les fondements de la connaissance de l'architecture des arbres ainsi mis en place en forêt tropicale, on pourra en relever les développements actuels avec l'aide des chercheurs du CIRAD sur leur site.


Autrement dit, en cette période hivernale d'observation idéale de leur silhouette, on peut essayer de penser un arbre, voire un arbuste, comme une colonie d'unités architecturales élémentaires.

C'est parfois assez facile, chez le Buddleia par exemple.

2 Comments:

Anonymous Nicole S. said...

Le roi des aulnes?

samedi, décembre 16, 2006 7:10:00 PM  
Anonymous Timothée said...

Phénomène assez intéressant a observer!

dimanche, décembre 17, 2006 2:33:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home