dimanche, décembre 10, 2006

Roses botaniques, Roses parfumées.


Rosa wichuraiana, rosier botanique fleuri le 18 Novembre dernier.

C’est le moment au jardin de planter des rosiers :un choix important de cultivars est à la disposition du jardinier, et parmi eux les roses parfumées sont de plus en plus demandées. Or la sélection s’était portée précédemment vers d’autres critères.

Personnellement, mon choix va vers des espèces botaniques, robustes, peu sensibles aux maladies, et dont le nom me permet de se rappeler des voyages lointains et des découvertes successives qui jalonnent l’histoire des roses.

C’est à partir d’un nombre limité ( moins d’une dizaine) d’espèces botaniques que les cultivars actuels ont été créés.

La France fut au 19° siècle le premier obtenteur de roses nous rappelle François Joyaux dans son livre “La Rose , une passion française” sous titré "Histoire de la Rose en France 1778-1914” aux éditions Complexe.

Dans le Mensuel de l’Université de Novembre 2006, Veronique Bergougnioux, chercheuse à Angers (Université, INRA..) nous expose les orientations actuelles d’une recherche encore débutante qui porte sur les mécanismes de la biosynthèse des parfums des roses. La découverte et la compréhension passent évidemment par le recensement des gènes. On est loin des découvertes botaniques de Sir Joseph Banks, du Docteur Wichura et des Missionnaires de Chine.

Dans ce domaine, comme dans bien d’autres, la gestion raisonnée de la nature et la mise au point d’êtres vivants programmés au service exclusif des besoins humains, fussent-ils des besoins de beauté et de sensations nouvelles, deviennent des objectifs de recherche débouchant sur des retombées économiques éventuelles, mondiales.

En même temps, on s’aperçoit que des orientations comparables prises dans le domaine agricole ont créé de nouveaux problémes environnementaux, contemporains d’une érosion de la biodiversité.

1 Comments:

Anonymous Nicole S. said...

J'ai vu un jour une expo de roses à Bagatelle; chacune portait une étiquette expliquant, entre autres, son parfum.
Pour l'une, il y avait écrit: parfum de savon à la rose. Et ça sentait vraiment le savon à la rose!!
Je crois que j'en parle sur mon blog, quelque part vers août 2005...

dimanche, décembre 10, 2006 7:23:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home