jeudi, mars 22, 2007

Après les giboulées... repérages sur le causse

La Croze del Cat, un gouffre boisé au bord de la route entre Catus et Thedirac.

Aux alentours, des lambeaux de pelouse séche à Armoise camphrée , odorante, sur la pierre de Crayssac qui affleure et qui vient d'être exploitée dans le coin.

Prospection lente pour repérer à l'avance les petits groupes de rosettes d'Orchidées; pas forcément celles d'Ophrys, les plus précoces à fleurir.


Il faut bien l'admettre: pas encore de floraison sur ces parcelles sauvages.

On en profite pour observer plus en détail la composition végétale de la mosaïque des couleurs recouvrant le sol.



Celle, caractéristique, des lichens terricoles, style Cladonia, les grands oubliés des carnets des botanistes herborisants, qu'il serait bon pourtant de savoir nommer plus précisément tant ils sont répandus dans ces habitats.



Les rosettes du Sedum blanc encore bien rougies par les gelées, pourtant modérées, de l'hiver récent



Des touffes de Fétuques (?) au milieu d'une Mousse mouchetée de vert pâle ( poussée de croissance ? à voir.. et à nommer ..)







Les Géraniums Herbe à Robert qui avaient commencé à produire des feuilles plus claires à la faveur des températures clémentes de la semaine dernière et qui, frileux dans le froid actuel les recroquevillent en se façonnant une silhouette inhabituelle.






Et en récompense finale, une superbe population de milliers de Violette hérissée dans la mousse fournie d'un pré abandonné qui commence à se boiser: bordure de prunelliers le long des murettes, piquetage de genévriers au centre.

En attendant une construction future qui remplacera toutes ces richesses variées par une pelouse uniforme ? Il ne faut pas se leurrer. Le paysage est déjà fortement mité dans le voisinage et la terre de causse non cultivée ne vaut pas cher.

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

je veux bien me porter volontaire (avec d'autres...) pour déterminer des lichens. J'ai la flore des lichens de Clauzade et Ozenda. Par contre je suis à la recherche de potasse en solution aqueuse à 10% et de réactif de steiner, nécessaires pour la détermination. Si quelqu'un peut m'indiquer où en trouver... Jean-François

mercredi, mars 28, 2007 10:10:00 AM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

Bonjour Jean François.
En rappel de notre conversation de Dimanche, voici un lien
ici.

mercredi, mars 28, 2007 2:55:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home