dimanche, mars 22, 2009

Primatologue

Un article du Télérama cette semaine, avec une photo un peu déjantée d'Agnés Bonfillon présente la propriétaire de la voix, qui m'apporte les nouvelles de six heures du matin sur France Inter.

La conclusion :"Si je n'avais pas été journaliste,...j'aurais été primatologue".

Elle aurait donc pris comme objet d'études des
primates.

Les sujets ne manquent pas en ce moment chez les primates français, au pays d'Astérix.


Si j'étais primatologue, en ce moment je me pencherais sur différentes tribus de primates français: les chasseurs en colère , les chasseurs responsables ou les écologistes: les ceusses qui collaborent avec les autorités en place et ceusses qui contestent cette collaboration. C'est du complexe, mon bon monsieur....difficile à modérer.

Ca aiderait peut-être le vieux primitif provincial de la Bouriane qui a parfois du mal à s'y retrouver.

Peut-être que des scientifiques éloignés pourraient l'aider à voir plus clair .

Et pendant ce temps tout de même, il y en a d'autres qui sont sans toit, sans papiers, sans argent ou qui craignent pour leur boulot. Sans compter tous les autres, avec des problémes encore plus graves,
faim, manque d'eau, guerres, colères de la nature, hors de France et dans le vaste monde.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home