jeudi, juin 18, 2009

Entendez vous dans nos campagnes...

à défaut des abeilles dont il est devenu impossible de cacher l'absence, bourdonner ces saloperies de petits moteurs à explosions que des jardiniers de quatre sous utilisent pour mettre leurs pelouses à l'alignement et étaler ainsi des tapis d'herbe désertiques?

Matinée pourrie par ce bruit continuel aujourd'hui dans mon coin de jungle.... Seuls les papillons semblent indifférents et continuent à butiner et à fort niquer (souvent par trois, les gaillards...Deux mâles pour une femelle bien sûr...).

8 Comments:

Blogger Elisabeth.b said...

Si les jardiniers de quat' sous étaient seulement des jardiniers du dimanche, nous aurions 6 jours délicieux. Si au moins ils connaissaient Kurt Weil. Que de si...
Autre chant de campagne

jeudi, juin 18, 2009 7:17:00 PM  
Anonymous tamanoir46 said...

Bonjour,
Cela fait quelques mois (années ? je ne sais plus) que je suis abonné à votre blog et vous lis régulièrement.

Vu nos centres d'intérêts communs, je vous ai référencé dans les liens de notre site www.larucheduquercy.fr

Cela devrait vous apporter qq trafic en plus et faire converger nos lectorats respectifs.

Sincères salutations.

webmaster@larucheduquercy.fr

jeudi, juin 18, 2009 9:27:00 PM  
Anonymous tamanoir46 said...

On a la chance d'avoir par chez nous un sol peu propice à la pelouse. Ce qui en soi à l'avantage de nous épargner la corvée de la tondeuse. Dans un deuxième temps certains esprits réveurs pourront remarquer la diversité de la flore qui pousse spontanément sur ces cailloux.

Eh bien, j'en connais un qui a ramené de la terre (de Montauban ou de la vallée du Lot) autour de chez lui et y a semé du gazon. Evidemment il doit l'arroser pour ne pas qu'elle sèche et nous gratifie régulièrement de son petit concert.

y'a du boulot !

jeudi, juin 18, 2009 9:46:00 PM  
Blogger Elisabeth.b said...

Oh, le second l de Kurt Weill ne s'est pas affiché !
Ce n'est pas un ange mais il a bien deux L

vendredi, juin 19, 2009 8:47:00 AM  
Blogger Jean Pierre J. said...

@ Elisabeth: faire le lien avec l'Opéra de Quat'sous, çà ne m'était pas venu à l'esprit en employant l'expression et çà me permet maintenant de mieux baptiser mon jardinier :Mackie "le SErineur"...çà lui va comme un gant..

@ tamanoir46:ma réponse hier soir sur la Ruche du Quercy...Merci
pour des problémes personnels, j'avais du abandonner le jardin un an: je le retrouve tout ensauvagé de plantes spontanées, dont certaines aussi décoratives que certaines plantes de jardinerie

vendredi, juin 19, 2009 10:12:00 PM  
Blogger Elisabeth.b said...

J'ai laissé des scabieuses s'installer. Certaines sont au pied des rosiers. J'aime beaucoup. Il suffit de couper les tiges quand elles sont défleuries. Très généreuses en feuillage aussi.
Les reines-des-prés se plaisent ici. Un seul plant à l'origine, pris dans la campagne là où elles abondaient.
J'aime bien regarder 'qui' s'installe. Excellent repère pour choisr des vivaces.

samedi, juin 20, 2009 5:45:00 PM  
Anonymous Marithé said...

C'est pratiquement impossible d'échapper au bruit des tondeuses.
Mais ce n'est pas tous les jours dans notre coin

Bonne soirée

mardi, juin 23, 2009 6:05:00 PM  
Anonymous jean-luc saint-marc said...

Tiens ??!!
Une tondeuse qui passe dans les coins !!!

Les passions vont-elles se déchaîner ?

:-D

mercredi, juillet 01, 2009 4:43:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home