mercredi, janvier 13, 2010

Résoudre la question sociale dans le Lot.

Ce probléme  se pose de toute urgence  dans notre département en lisant sur le site de la Préfecture le texte  de l'arrêté préfectoral de ce 13 Janvier  2010, reproduit dans la Dépêche du même jour.


Fermeture de la chasse aux oiseaux du 13 au 20 janvier 2010 dans le département du Lot


Le préfet du Lot a suspendu la chasse aux bécasses, grives, merles noirs, alouettes des champs et aux gibiers d’eau sur l’ensemble du territoire départemental du 13 au 20 janvier 2010 inclus. Cette mesure est consécutive à la période de neige que nous venons de connaître pendant laquelle ces chasses étaient interdites. Les observations réalisées par le service départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sociale mettent en évidence un amoindrissement de la capacité de fuite des oiseaux.

La suspension de la chasse a été décidée en accord avec le Président de la Fédération des Chasseurs du Lot, pour permettre aux animaux de retrouver un comportement plus normal.

Cette mesure pourrait être reconduite si la vague de froid se prolonge.


Trois hypothéses sur l'origine du changement de sens de l' abréviation ONCFS (attention ce n'est pas un acronyme, mais un sigle : belle occasion de voir la différence entre les deux mots).

1) Ce changement de sens introduit au sein de l'Administration qui nous régit une nuance non dépourvue d'intérêt qui peut avoir une certaine influence sur notre vie de tous les jours: nous avons glissé insensiblement du Sauvage au Social.

2) La dominance actuelle du discours économiste:

Vive le "social business" !

L’expression "social business" a été lancée par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006 et fondateur de l’institution de microfinance Grameen Bank, pour désigner la performance économique au service de l’intérêt général.

3) le rédacteur du texte, qui avait visionné la veille un DVD du film de Gérard Mordillat "Vive la sociale", a visiblement été impressionné par le titre. 

A moins que la seule consultation par téléphone de la Fédération Départementale des Chasseurs et l'avis favorable donné à la protection de la faune aviaire n'ait introduit un élément perturbant chez ce rédacteur;  une communication du texte aux  ornithologues de Lot nature, le même jour, aurait pu corriger  facilement cette anomalie et redonner son caractère Sauvage à la Faune sur laquelle veille méticuleusement chaque jour de l'année le Service Départemental de l'O.N.C.F.S.




4 Comments:

Anonymous La Salamandre said...

Ou alors il s'agit d'un office de protection des fourmis, abeilles ou frelons (asiatiques)...

mercredi, janvier 13, 2010 6:18:00 PM  
Blogger Jean Pierre J. said...

Le SD46 de l'ONCFS s'est effectivement préoccupé du frelon asiatique dans le début de son invasion dans le Lot: les premières cartes de recensement des nids ont été présentés une fois à la Commission de la Chasse et de la Faune sauvage.Je ne sais pas s'il continue actuellement.

mercredi, janvier 13, 2010 9:26:00 PM  
Blogger Patrice said...

Salut Jean pierre, je crois qu'on parle de faune sur un mode péjoratif pour signifier qu'il s'agit d'un groupe social indésirable!!!!!!!
Patrice de la SBV

jeudi, janvier 14, 2010 4:45:00 PM  
Blogger Jean Pierre J. said...

Bonjour Patrice,
En fait, je pense qu'il s'agit ici d'un lapsus du rédacteur, dont je me suis amusé en échafaudant des hypothéses un peu farfelues..Et çà a été repris tel que dans le journal où je l'ai d'abord décoouvert. En fait c'est l'administration préfectorale qui a commis l'erreur.
Merci de ton intervention en tout cas..
La SBV est encore dans mon coeur...

jeudi, janvier 14, 2010 8:24:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home