dimanche, septembre 17, 2006

Les Jussies de Fontanes-du-Causse.

Lu dans La Dépêche du 10 Septembre 2006:


La Jussie de Fontanes-du-Causse, je l'ai croisée pour la première fois le 25 Octobre 1999: je l'ai identifiée à l'époque comme identique à celle que je fréquentais à l'époque sur les bras morts du Rhône, Ludwigia peploïdes (Kunth) P.H.Raven, mais il faudrait que je la revoie plus précisément. En effet, la plante a été briévement présentée la semaine précédente à la Télévision Régionale pour annoncer l'opération du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, et je doute maintenant de ma détermination. Peut-être s'agit -il de Ludwigia grandiflora Michx.

On trouvera tous les détails sur le caractère envahissant des Jussies dans un volumineux dossier édité par l' Agence Méditerranéenne de l'Environnement.

En 1974, P.Jovet et R.de Vilmorin classaient encore ces deux Ludwigia dans le genre Jussiaea, ainsi nommé par Linné en l'honneur de la famille de Jussieu. Le nom commun est donc le résultat de la francisation du nom latin de genre.

On connait bien le début de l'invasion des Jussies en France par la note dans la Flore de Montpellier (2° édition 1886) de Loret et Barrandon. Pour mémoire Loret et Malinvaud ont été les parrains de Coste pour l'adhésion à la Société botanique de France.

Voici le texte exact de la petite note ( rédigée par Loret ?) qui montre que tout semble partir du Jardin Botanique de Montpellier.

"Vers 1830, le jardinier Millois jetait souvent dans le Lez des fragments de cette plante dont la multiplication est très facile.Aujourd'hui, elle a envahi tout le cours inférieur du Lez, les canaux d’irrigation, les fossés de Lattes, de Gramenet, de Maurin, de la Madeleine. On la trouve aussi à Lunel et à Béziers."

Par ailleurs, je lis dans le Manuel des Plantes , Arbres et Arbustes de Jacques et Herincq (1847) que Jussieua grandiflora Michx.(nom de l'époque) provient des marais du Continent Nord Américain, précisément de la Caroline et qu'elle a été introduite en France en 1812, probablement pour sa valeur ornementale.

En gros, donc cette plante est dans les eaux douces françaises depuis deux siècles.

Pour notre région, aucune mention dans les flores du XIX° siècle; les notes de Virot et Besançon publiées entre 1975 et 1979 n'en parlent pas.

La consultation des cartes du dossier sur les Jussies permettra donc de noter que l'invasion de la mare de Fontanes-du-Causse est récente.

Paradoxe donc que sur le Causse calcaire, réputé pour son aridité on commence à essayer, en 2006, de se débarrasser d' une plante envahissante des milieux aquatiques.

Il est vrai que par leur rareté, ces milieux particuliers, méritent qu'on les préserve et qu'on les gère au mieux.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home