jeudi, octobre 26, 2006

Anciennes vignes








Discrets le restant de l'année, les restes de vignoble abandonné sont bien visibles actuellement dans le paysage: les feuilles commencent à changer de couleur.

C'est l'occasion de rappeler, en même temps que les Actualités de Tela Botanica que la vigne peut être une richesse économique et assurer la qualité de vie des vignerons d'un pays.

Pour mémoire, on rappellera quelques dates:

1860,apparition du Phylloxera dans des vignobles de Pujaut, à côté d'Avignon.

1880:les vignobles du Lot sont touchés.

Ils ne s'en remettront pas. Et le département avec.

La population de 300.000 habitants en 1850 chute brutalement: 200.000 en 1910 et 150.000 en 1940.

Certes le déclin du vignoble n'est pas la seule raison

Les anciennes cartes postales du début du 20° siècle montrent les anciennes vignes abandonnées sur des terrasses dont les murs de pierre sèche bien visibles vont se détériorer.

La chênaie va envahir le tout; mais encore aujourd'hui,la vigne folle repart chaque année à la conquête de la lumière dans les arbres ou s'étend sur le sol dans les lisières.

1 Comments:

Anonymous Francis said...

Le vignoble meusien connut le même destin, la grande ensuite finit par l’achever.

Aujourd’hui, il est réduit à quelques communes se la région des « Côtes de Meuse ». Le souvenir reste toutefois dans la toponymie (Vigneulles-lès-Hattonchâtel, dans les lieux-dits : les vignes, la côte aux vignes, sous les vignes, etc.)

vendredi, octobre 27, 2006 11:13:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home