dimanche, novembre 26, 2006

Flâneries gourdonnaises

Sur le chemin du marché, ce samedi, Promenade obligatoire le long des remparts.





Au loin, vers la Dordogne, les paysages de la Bouriane historique, courbes douces des reliefs un peu embrumés.

Une verrue dans le paysage, mais c'est pour le bien des plantes cultivées: on peut pardonner.




Tout près, côté remparts, la butte fortifiée qui protège de petites maisons serrées, parfois posées sur de petits jardins emmurés par cette belle pierre locale jaunâtre. Si on jette des regards indiscrets par dessus les murs bas, chaque jardin devient un spectacle à lui tout seul en belle saison.




L'inévitable palmier de Chine donne une note exotique à cette ambiance féodale.






Dans un jardin à allure de petit parc boisé, le jeune Gingko en robe autumnale.






Un terrain abandonné aux bambous (Phyllostachys) et à une renouée du Japon jaunissante (Fallopia).


Gourdon en Asie , en quelque sorte.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home