jeudi, novembre 23, 2006

Promenade fleurie, ce matin.




Entre Boissières et Maxou, chênaie pubescente, landes à Genevriers, Corroyère et Staeheline recouvrent les pentes souvent convexes des "downs" cadurciens, des collines arrondies aux reliefs bien marqués.


C'est l'automne, mais des floraisons estivales se sont prolongées.




Le genêt poilu est encore là.





Plus inattendue, la cardoncelle de Montpellier






Et au retour, le long d'une route ensoleillée, toujours fleuri, le Cornouiller sanguin est en pleine santé après les pluies de ces derniers jours.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home