samedi, octobre 20, 2007

Chez nous, ça commence à rafraîchir: Oxalis et grues

Première gelée blanche ce matin; en grattant la glace du pare brise, j'observe distraitement les plaques d' Oxalis corniculé qui sont apparues sur le jeune sol calcaire de l'allée du garage.






Chaque feuille composée, (sous l'influence de la température encore basse ? plus probablement d'une lumière encore insuffisante? du rythme biologique veille sommeil habituel? ) a rassemblé ses trois folioles qui semblent blotties autour du pétiole, "comme pour se réchauffer"...Impossible de ne pas y penser.

Vers midi trente, retour du marché sous un soleil radieux; en remontant vers la maison, des cris caractéristiques dans le ciel sans nuage: venant de l'Est et se dirigeant vers le Sud Ouest, très haut comme toujours, (mais on distingue bien chaque oiseau ) un passage de 250 à 300 grues, en 3 groupes inégaux très proches au dessus des communes de St Denis Catus vers Crayssac sur la vallée du Lot ; avant cette dernière commune les 3 groupes fusionnent et tournent longuement en maintenant la direction du Sud Ouest (10 minutes d'observation).

Pas de surprise. Depuis deux jours, sur les listes Internet naturalistes, on signalait de gros passages plus au Nord, département de la Creuse, Limousin, département de la Corrèze; j'étais donc en alerte.

Et chaque année, je suis saisi d'admiration devant le spectacle sonore offert.

Pas de mots pour l'exprimer.

Beauté ineffable de ces grands migrateurs...Indifférents aux activités humaines de l'étage du dessous, mais ça pourrait changer.

Le moment venu, les grues entament donc leur voyage programmé dans le temps et dans l'espace en suivant les grands rythmes naturels de la vie dans notre hémisphère Nord.

Et comme me souffle mon épouse " Pour elles, pas de grève des transports".......

Libellés : , , , , ,

5 Comments:

Blogger Jean Pierre Jacob said...

La suite du voyage elle est peut-être dans ce message diffusé par la liste obs-mip et dont j'ai reçu la copie le soir de ce 20 Octobre


Cet après midi au dessus de Madiran passage de grues en plusieurs groupes (en tout environ 200), direction le sud...
Cordialement

Je viens de regarder une carte

Ca semble bien correspondre. Merci à "Rigatine".

dimanche, octobre 21, 2007 9:48:00 AM  
Anonymous Elleiram said...

Sur le même site, mais dans cette page (voir liens, en bas), il est possible d'écouter les cris de ces grues...

C'est vrai que ça ne doit pas passer inaperçu... surtout un groupe de plusieurs centaines d'oiseau!

;O)

dimanche, octobre 21, 2007 10:55:00 AM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

Merci à toi :le premier fichier mp3, c'est tout à fait celà, mais étant en altitude, le son est un peu plus atténué.
Ce n'est pas la première fois qu'elles passent ici en migration d'automne, mais on est un peu à côté des zones principales de passage( voir les cartes).

dimanche, octobre 21, 2007 2:04:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

Je viens de retrouver un message sur la liste suivante qui est daté du 20 Octobre à 10 heures:

Dear crane friends,
Early this morning, several crane flocks have been heard in the South
of the Limousin area, in Correze (Aubazine) but they could not be
counted as it was still dark.
Best regards,
Alain GENDEAU

Aubazine en Corrèze est au Nord du département du Lot, un peu au Nord Est pour moi.Il n'est donc pas impossible de reconstituer le trajet et l'horaire du déplacement des groupes.

dimanche, octobre 21, 2007 2:22:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

La synthése de la journée du 20 Octobre sur le site de la LPO Champagne-Ardenne:

A nouveau une très belle journée de migration à travers notre pays. Il s'agit des oiseaux ayant quitté l'Allemagne la veille et qui se dirigent vers le sud-ouest. Les départements concernés sont : la Moselle, la Meurthe et Moselle, la Meuse, la Haute Marne, l'Aube, la Côte d'Or, la Saône-et-Loire, le Cher, l'Allier, l'Indre, le Puy de Dôme, la Haute-Vienne, la Creuse, la Corrèze, la Dordogne, le Cantal, le Lot, la Gironde, le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne, les Landes, le Gers, la Haute-Garonne, les Pyrénées Atlantiques et les Hautes Pyrénées. Logiquement, le nombre de grues augmente en Espagne. Ainsi en Extremadura (Sud ouest de l'Espagne), 6 000 grues stationnent. Encore des mouvements (plus faibles que la veille) en Hesse en Allemagne : 3 340 migratrices.

lundi, octobre 22, 2007 11:10:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home