vendredi, janvier 02, 2009

Une arme absolue pour vivre en paix.


Un de mes petits fils a lié connaissance avec un copain sympa, mais envahissant. Pas moyen, certains jours, de profiter au moment où il le souhaite, d'une solitude parfois nécessaire pour réfléchir

Je lui ai donc proposé d'explorer la solution proposée par Jul dans l'Herbier impitoyable: quelqu'un vous ennuie, et hop! en tenant cet herbier en forme de registre ouvert, vous vous approchez silencieusement du perturbateur, vous montez vers la tête et une fois très proche, vous refermez rapidement ....

Et grâce à ces supers pouvoirs, vous obtenez une jolie image aplatie de l'énergumène.....

Cette méthode simple et efficace est exposée en détail dans le petit livre illustré, représenté ci dessus, en vente dans toutes les bonnes librairies, et très vite accessible à tout être humain vivant en société ( plus de soixante trois millions en France, ai je appris ce matin à la radio) et sachant lire.

Et la collection de gens qui vous gènent peut donc rapidement, trop rapidement, croître... croître....

Attention tout de même.....il faut surveiller aussi les amis; ils pourraient se livrer à la même occupation, et alors....

L'arroseur arrosé....Vous imaginez un pauvre botaniste bien étalé, méconnaissable, avec une étiquette en latin , bref en herbier ....

Surréaliste...

Un mauvais rêve......la honte!!!.... quoi

Libellés :

5 Comments:

Blogger Elisabeth.b said...

Oh ! Votre herbier me rappelle une boite inventée il y a des années pour une amie tourmentée. C'était une boite toute petite, facile à emporter. Elle s'appelait boite à soucis.
Le principez était simple : on y mettait toutes les pensées, tous les tracas qui vous envahissaient. Puis on l'ouvrait sous le nez d'une personne particulièrement désagréable. Hop ! tous vos ennuis se jetaient sur elle.

Je vous assure c'était efficace : mon amie riait beaucoup rien qu'à regarder la boite. Alors imaginez, quand elle s'en servait...

samedi, janvier 03, 2009 10:32:00 AM  
Anonymous Elleiram said...

Y'a aussi la solution de tirer la langue intérieurement à la personne désagréable...

;O))

dimanche, janvier 04, 2009 12:51:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

J'ai retrouvé l'Herbier impitoyable dans la rubrique "Livres" de Télérama cette semaine. L'auteur c'est Jul un dessinateur de Charlie Hebdo.

dimanche, janvier 04, 2009 9:54:00 PM  
Blogger Elisabeth.b said...

Jean-Pierre je suis bien sûr heureuse de contempler ce portrait de vous. Le vert de la chevelure eut-il été Véronèse... le Louvre l'achetait.
À quoi tient la gloire ?
Mais cette nuance m'inquiète. Où l'avez-vous attrapée ? Dans les pages de L'Herbier magique ? Une évasion ? Vous n'avez laissé que l'étiquette ?
Permettez-moi de saluer ici le courage discret des botanistes.

jeudi, janvier 08, 2009 11:59:00 AM  
Blogger Jean Pierre J. said...

Pas d'équivoque, ce vert, un peu artificiel, humanisé, est tout de même le cousin de celui des feuilles des vieux chênes de Bouriane, un peu tordus souvent, mais capables en charpente de supporter longtemps des toits massifs... qui gardent leurs feuilles séches en hiver et qui peuvent repartir, tenaces, après un incendie ou se réinstaller ailleurs grâce à nos amis les geais, encore si mal traités dans notre département.

Pas d'inquiétude donc...

jeudi, janvier 08, 2009 1:39:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home