mercredi, août 22, 2007

Dordogne verte

De belles photos colorées dans l'édition de la Dépêche ce mercredi, et des titres accrocheurs "Du vert fluo pour simuler le pire", " La Dordogne a viré fluo".

15 kg de fluorescéine ont été déversés dans "la rivière Espérance".

Dans un communiqué diffusé sur Internet le 16 Août par le Conseil général nous avions ainsi été informés:

Coloration de la rivière Dordogne les 20 et 21 août
..." cette opération de coloration n'a qu'un but simple : comprendre comment une pollution accidentelle de la Dordogne se propagerait (à quelle vitesse, jusqu'où, en quelle quantité), et risquerait de contaminer les captages d'eau potable (au nombre d'une quinzaine) ainsi que les sites de baignade......."

"Cette opération se déroulera :
- à partir d'Argentat (Corrèze), le lundi 20 août 2007, vers 11 heures ;
- et à partir de Gluges, le mardi 21 août 2007, vers 9 heures......"

"Les prélèvements seront ensuite analysés par un laboratoire spécialisé, et de cette étude découlera une modélisation prévoyant tout type de scénario en cas de pollution.".......

Renseignements : Conseil général du Lot, service environnement au 05 65 53 43 21 ; ou Inf'eau Loisirs au 0 805 46 46 00 (appel gratuit).

extraits © 2007 NEWSPRESS:

Ces photos sont impressionnantes et démonstratives: elles rendent particulièrement visibles "une pollution chimique" ; ce qui est dramatique, c'est que la plupart du temps ces pollutions sont masquées, le produit est incolore; seuls souvent les milliers de poissons ventre en l'air nous renseignent.

Imparfaitement d'ailleurs... Un cadavre de poisson reste dans l'eau libre; un produit chimique toxique soluble gagne la nappe phréatique et la contamine.

Et dans mon petit coin du Lot bien tranquille, mes pensées vont vers tous ces pays où sont toujours installées des industries chimiques polluantes; un souvenir personnel: dans les années 1975 à Calais, les pêcheurs à la côte s'étonnaient déjà de pêcher des poissons de mer affligés de gros boutons, victimes des déversements sauvages d'une usine locale.

Mes réflexions, enrichies par de récentes lectures, se tournent également vers tous les pays en conflit actuellement sur la planète où les belligérants qui se f... totalement des milieux naturels comme ils se f.... des populations, échangent des saloperies chimiques en contaminant sols, eaux, plantes, bêtes et gens...au nom de leurs intérêts ou de leurs idéologies

Il n'empêche, la Dordogne en vert , c'était un bien joli spectacle tout de même, et inattendu.
Et la fluorescéine est, parait-il, biodégradable.

.

Libellés : , , ,

2 Comments:

Blogger mirza said...

Impressionnant ce vert !
C'est fou, ils n'avaient encore jamais fait ce test ?

jeudi, août 23, 2007 11:18:00 AM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

Oui, ça a déjà été fait cet hiver:je recopie:
"Une coloration similaire s'est déjà déroulée en février dernier en Corrèze, entre Argentat et Beaulieu-sur-Dordogne, en période de hautes eaux. La coloration en période estivale permettra d'affiner les résultats en période de basses eaux"

jeudi, août 23, 2007 3:50:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home