samedi, février 09, 2008

St Jean de Laur: le lac de Souliers ou de Larchier

Venant de l'Aveyron, à l'entrée du Lot,quittant la D911 qui continue vers Cahors, on rejoint la vallée du Lot par St Jean de Laur, vieux village densément garni de roses trémières à la belle saison.

On passe un peu avant l'agglomération principale devant un petit plan d'eau, un "lac" comme on dit ici, creusé dans le rocher qui affleure et aménagé en lavoir de façon pittoresque. Il est situé entre deux indications d'écarts: on quitte Larchier pour arriver à Souliers.

Pour moi , c'est un point d'arrêt obligé: j'aime bien y voir ce qui pousse sur les rives. Je l'ai vu presque sec certains étés, ce qui n'enléve rien à son intérêt.

Déception l'autre jour, en pleine période de froid: de grosses plaques d'algues vertes indicateurs probables d'azote en excés, flottent sur une eau de couleur douteuse.

Il est vrai que depuis quelques années au très proche voisinage, de gros élevages de canards se sont installés, ainsi qu'un élevage bovin.

M.... alors..






Libellés : , ,

10 Comments:

Blogger Donna said...

Il y a un très beau lac-lavoir sur le causse de Limogne (La Burgade ?) qui a deux "étages" de lavoirs, pour les "hautes" et "basses " eaux,
à côté de cette longue ligne de puits...

samedi, février 09, 2008 9:21:00 PM  
Blogger saint-marc said...

Très bien salopé cet endroit et vous en avez pour un moment, avec c'te merde, non ?

Alors, cette place est carrément un ouvrage d'art, creusé et maçonné. Sur la première image, ce sont trois planches à laver que l'on distingue ? Sont-elles d'origine ?

Oulala, toutes ces questions ...

non dimanche

jl

dimanche, février 10, 2008 6:22:00 AM  
Blogger saint-marc said...

> non dimanche

euh...
BON dimanche, en fait !

:-[

dimanche, février 10, 2008 8:36:00 AM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

> donna, je vais me renseigner sur ce lac. Il est en limite de département peut-être ?

> jean-luc je n'ai pas d'indication sur ce lac; je connais les planches à laver depuis une bonne dizaine d'années, mais elles doivent être plus anciennes; il y a en ce moment une campagne de restauration de ce petit patrimoine dans le périmètre du Parc Naturel régional.

dimanche, février 10, 2008 9:48:00 PM  
Blogger gem said...

Reportage intéressant, avec une réflexion sur ce qu'on observe - y compris ce qui est moins sympathique. Il devrait quand même y avoir des solutions d'épuration pour les effluents de ces élevages, si la volonté y est...

dimanche, février 10, 2008 10:28:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

> gem.
Ce lac avec une rive en pente douce doit servir aussi d'abreuvoir... quand il y a de l'eau et des moutons.

lundi, février 11, 2008 7:26:00 AM  
Blogger Donna said...

on voit un peu ici
Laburgade

c'est près de Lalbenque, par là; l'été on voit les deux "étages" de lavoirs.

lundi, février 11, 2008 8:11:00 AM  
Blogger pierre said...

Ce ne serait pas ce qu'on appelle une lavogne?

vendredi, février 15, 2008 11:06:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

> Pierre: Le mot lavogne est plutôt employé sur le Larzac, je crois; ici sur les petits Causses du Quercy, on parle plutôt de lac ou laquet creusés par un ermite, St Namphaise; d'où le nom de lacs de St Namphaise.
Merci de votre passage.

mercredi, février 20, 2008 10:21:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

> Donna. Je suis impardonnable; Laburgade est à côté de Cahors. Je n'y suis pas passé souvent, mais je vais aller y faire un tour.

mercredi, février 20, 2008 10:23:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home