mercredi, avril 30, 2008

Paysages: les prairies fraîches des affluents du Vert

La pluie est tombée régulièrement pendant ce mois d'Avril; dans les prairies à narcisses et colchiques de Bouriane, l'herbe a bien poussé.









La floraison actuelle des masses de Narcisses des poétes, combinée aux bruits constants de l'eau en mouvement des ruisselets d'irrigation, compose un paysage quasi paradisiaque, lorsqu'il y a du soleil.

Le Lot reste un département où la pression humaine reste mesurée. Raison de plus pour ne pas gâcher inconsidérément ces atouts en assurant une veille efficace sur ces richesses naturelles.

L'arrachage des Narcisses avec leur bulbe est prohibé, et la cueillette pour bouquets réglementée.

Libellés : ,

2 Comments:

Blogger saint-marc said...

Merci pour votre vigilance, ami(e)s naturalistes !

A quelle époque ces rigoles débitent-elles le plus ?

Le matin ou le soir, à l'heure des grands fauves, ce doit-être quelque chose, non ?

vendredi, mai 02, 2008 3:41:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

La semaine dernière, çà coulait bien. Le matin de bonne heure,les chevreuils survivants à la saison de chasse (il y en a encore beaucoup) viennent s'en mettre plein la panse, en attendant les bovins avec de l'herbe à hauteur du mufle, comme je l'ai vu ce matin.

vendredi, mai 02, 2008 3:51:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home