mardi, septembre 30, 2008

Le Tréfle, çà porte bonheur ...

Au forum des associations à Cahors, ce samedi dernier.

Lot nature est présent, et l'après midi, je viens rendre visite et discuter quelque peu.

Dans la salle, au milieu du brouhaha, et par le truchement du portable de José, le Circaéte, vedette obligée et emblématique de nos causses, se mêle aux conversations et fait retentir ses cris particuliers, dans la salle.
Succés garanti.

Une dame s'approche et vient nous confier ses problémes: ils sont de taille; un vilain "trèfle rose" envahit son jardin, et elle vient nous demander comment s'en débarrasser.

On discute; elle fait retourner la terre de son jardin par un tracteur; la plante peu abondante, localisée au départ, semble gagner en extension chaque année; elle est maintenant répandue sur une bonne surface.

J'essaye de lui faire décrire un peu plus précisément l'envahisseur, et j'apprend successivement qu'il ne fleurit pas "en boule", mais avec des fleurs uniques de couleur rose; par ailleurs au pied de la plante, ce sont des "bulbes", ainsi dispersés par l'action du tracteur.

Avec ces caractères, le doute n' est plus permis: c'est un Oxalis et non un tréfle qui géne notre dame, probablement Oxalis tetraphylla, plante ornementale couramment rencontrée dans les jardins et qui peut se naturaliser facilement dans nos régions méridionales. Les exemplaires de mon jardin ont été ainsi récoltés aux abords d'un village du Gard où ils prospéraient en un endroit utilisé par les habitants pour se débarrasser de leurs déchets de jardinage

Je lui donne des détails supplémentaires, cite les Oxalis jaunes envahissant les cultures de l'île de Porquerolles.

Je me risque ensuite à lui dire que je ne vois qu'un moyen efficace pour l'éliminer: c'est le ramassage à la main de tous les "bulbes" et surtout l'arrêt de l'emploi du tracteur...Protestation de la dame...C'est un travail de titan.

Je suggère, pas trop fier de moi tout de même, de tester l'action d' un "produit chimique" désherbant, sur une petite quantité, "pour voir "....

La dame est repartie .... en nous remerciant.. pour la forme. Dur...dur de rester vraiment naturaliste, quand on se heurte à des plantes introduites difficiles à éliminer.

Pourtant, je dois l'avouer, j'aime bien ces plantes venues d'ailleurs et un peu envahissantes dans ce milieu particulier, fortement "perturbé" par l'homme qu'est un jardin.

Si j'étais de la dame, fainéant comme je suis, je me laisserais doucement envahir par cet Oxalis accommodant qui fleurit gaillardement sous nos cieux en toute saison, et je ferais ainsi, en ces temps où l'énergie devient plus chère, l'économie du carburant du tracteur.

------------------------------------------------------------------
Elisabeth nous a fait le plaisir d'ajouter sur Plantes des jardins et des chemins, avec ses commentaires amusants et amusés, une belle image du petit Oxalis à fleurs jaunes, l'Oxalis corniculé, fourni gratuitement (!) avec les plantes achetées en jardinerie, et si familier de nos jardins mais aussi de nos rues et de nos trottoirs, qu'on ne le remarque même plus et qu'on l'arrache facilement. .

Confidence: ce n'est pas une image d'Oxalis corniculé, mais un superbe scan: c'est sur le site de Marie Héléne Le Roux, qui, en prime, nous donne quelques conseils pour scanner les plantes en relief.

René, si tu me lis, cours y vite...C'est ici, en Drôme Provençale ensoleillée, avec des oiseaux en plus (clic sur Herbier ).

Libellés : , , ,

1 Comments:

Anonymous Elleiram said...

C'est dommage de vouloir éliminer ces jolies plantes qui ne demandent aucun entretien...

Surtout que parfois, au petit matin, il est possible d'admirer de jolies perles de rosée... (clic)

;O))

dimanche, octobre 05, 2008 12:59:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home