mardi, août 01, 2006

Bouquin: Les Fleurs des Marais, Lacs et étangs par Aimée Camus. Ed.P.Lechevalier (1921)

Retrouvons maintenant le genre Potamogeton, les Potamots, en vagabondant dans un des vieux bouquins qui ont fait dans leur temps la joie des naturalistes de terrain, et qui auraient leur place maintenant dans une "Histoire de la vulgarisation scientifique", faute d'en avoir une dans les bibliographies savantes.








Son titre complet :


Les Fleurs des marais, des tourbières, des cours d'eau, des lacs et des étangs
(Plantes palustres et aquatiques)

par Mademoiselle Aimée Antoinette Camus, botaniste française, lauréate de l'Institut (Académie des Sciences ) 1879- 1965.

On trouvera quelques renseignements sur la vie de l'auteur et une bibliographie succincte et incomplète rédigés en espagnol ici.

A noter la date de naissance différente -1887 à Paris- donnée dans la plaquette de Burnat consacrée aux Botanistes qui ont contribué à faire connaitre la Flore des Alpes Maritimes.

Il faut chercher la réponse exacte auprès de la Société Botanique de France dans le n°20 (Décembre 2002) p.89 du Journal de Botanique; y figure la notice biographique d'Aimée Camus avec la date de naissance du 1er mai 1879 à Paris (vérifiée par les auteurs, A.Charpin et G.G.Aymonin).

Le livre est le tome V d'une Encyclopédie Pratique du Naturaliste publiée par les éditions Paul Lechevalier . Le père d'A.Camus, Edmond Gustave Camus, pharmacien de 1ère classe à Paris (1852-1915) en avait écrit précédemment le tome III intitulé Les fleurs des prairies et pâturages.

C'est donc un livre cartonné, imitation toile à couverture ornée d'un dessin de couleur représentant un Nénuphar jaune. On retrouve ce dessin à l'intérieur parmi la série des 96 Planches coloriées figurant les principales plantes des milieux aquatiques et palustres.
Belle illustration, en partie signée (M.Spuler = M.S.) en partie anonyme ( L.B.).

En regard de chaque plante un texte de présentation des plantes dessinées avec des rubriques ordonnées précisément: le nom scientifique, les synonymes , les noms communs dans plusieurs langues, les caractères , l'habitat et la répartition géographique, les usages et les propriétés et enfin les hôtes, animaux hébergés ou attirés par la plante.

Dans son avant propos rédigé le 1er Août 1920, en outre, l'auteur indique qu'elle a joint "autant que possible..., quelques indications sur les Associations.." avec un A majuscule.

Suivent une bibliographie et 60 pages de texte dont nous pouvons déjà extraire ce titre d'un court paragraphe: "L'état de la végétation d'un cours d'eau, indice de la pureté de l'eau". Déjà....

Le livre se termine par des index des noms scientifiques et communs, et une table des matières.

Ce livre, au format commode, (il tient dans la poche), est agréable à regarder et à consulter, comme tous ceux de cette collection rédigés par des auteurs connus à l'époque. Il est encore possible de les retrouver et souvent dans un bon état de conservation chez les bouquinistes, pour un prix correct.


Voici les pages consacrées au Potamot :










2 Comments:

Blogger AnnJa said...

Splendides illustrations en effet!
Le Potamot a t-il un rôle oxygénant pour l'eau dans laquelle il pousse, ou a t-il besoin au contraire d'une eau très pure?

jeudi, août 03, 2006 11:59:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

La grande citerne du jardin abrite entre autres des potamots (potamogeton natans)sans probléme; son eau n'est pas pure mais transparente: les potamots doivent contribuer pour une part à son oxygénation avec les autres plantes (Ceratophyllum demersum)
Voir http://www.aquajardin.net/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=9

vendredi, août 04, 2006 11:27:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home