vendredi, novembre 16, 2007

Couleurs en Bouriane



Avec ce soleil, et le froid de ces derniers jours, une envie de sortir aux alentours de la maison pour capter ces colorations passagères du paysage. Sans noms latins pour une fois. Je regarde et j'admire sans bavardage inutile.





Le vent du Nord arrive de ce côté .

Au loin, Uzech- les Oules, village entre deux vallées, patrie d' anciens potiers travaillant leur argile locale, qui essaie avec un certain succés de faire revivre ce passé


Entre deux bois, une partie du parcours à moutons du voisin, éleveur bio.


Un autre aspect du parcours. Au loin une tache verte dans la chênaie-châtaigneraie: les Pins maritimes qui marquent le sommet .



Descente vers la maison : la chênaie voisine.


Le soleil de seize heures illumine les chênes



Micro-paysage : l'Euphorbe petit cyprès a jauni et marque le bord du chemin.



Ils sont passés par ici, ils repasseront par là. Et les lombrics n'ont qu'à bien se tenir. Et il va y avoir encore des bisbilles chasseurs agriculteurs. Il faut quand même comprendre cette situation: raisonnablement, on ne peut pas faire disparaitre les sangliers comme cela en Bouriane.

A moins qu'une bonne fée (il en existe encore dans nos forêts profondes du Quercy, savez vous? ) prenne les choses en main .

Sérieusement. (;o))))

Libellés : , , ,

3 Comments:

Anonymous Elleiram said...

Les couleurs d'automne sont toujours un enchantement pour les yeux.

Et comme disait Henri de Toulouse-Lautrec:
L'automne est le printemps de l'hiver

;O))

vendredi, novembre 16, 2007 6:54:00 PM  
Blogger Jean Pierre Jacob said...

Jolie citation, chère elleiram

dimanche, novembre 18, 2007 11:00:00 PM  
Blogger Danis said...

Magnifique promenade ! merci de tout coeur cher JPJ, tout cela nous manque tant à Paname...

vendredi, décembre 14, 2007 9:26:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home